Louis Pasteur


Biographie

Louis Pasteur est un scientifique français, spécialisé dans la chimie et la microbiologie. Il est né le 27 décembre 1822 à Dole (Jura) et mort le 28 septembre 1895 à Marnes-la-Coquette

En 1830 Louis et sa famille quittent Dole pour s’installer à Arbois, localité plus propice à l’activité de tannage (opération qui consiste à tanner les peaux de certains animaux après bourrage et écharnage pour les transformer en cuirs souples et imputrescibles). C’est là qu’il passe son enfance et sa scolarité. Très tôt, il fait preuve d’un vif intérêt pour les leçons qui lui sont enseignées et ses capacités intellectuelles ravissent tous ses professeurs.

Pasteur est le troisième enfants de Jean-Joseph Pasteur et de Jeanne-Etienne Roqui. Son père, après avoir été sergent dans l’armée napoléonienne, reprit la profession familiale de tanneur.

 

Formations

Après des études au collège de Besançon, Pasteur espère intégrer l’école normale supérieure de Paris. La tache est rude, mais quelques années de préparation  lui permettent d’atteindre son objectif et de se consacrer pleinement à la chimie et à la physique. Son attention se fixe sur la cristallographie (science qui étudie les cristaux et leurs propriétés), qui devient le sujet de sa thèse. Ainsi, il pose les fondements de la stéréochimie (étude des rapports entre les propriétés des corps et la configuration spatiale des atomes de leurs molécules).

 

Ses découvertes

 

 

Le virus de la rage:

Depuis 1880, Louis Pasteur travaillait sur le virus de la rage. Avec ses collaborateurs. il a montré par exemple que ce pathogène (se dit d’un agent qui engendre la maladie) ne siège pas uniquement dans la salive comme on le pensait jusque-là, mais surtout dans le système nerveux central. D’autre part, par des passages successifs dans des animaux, il met en évidence que le pathogène perd de sa virulence. Il émet l’hypothèse que les injections successives de souches de plus en plus agressives permettrait au corps de se protéger.

Durant les mois de mai et juin 1885, on lui amène deux patients malades de la rage, chez qui les symptômes étaient déjà déclarés. Louis Pasteur tente donc de leur injecter le vaccin. Sans succès, les deux personnes mourant de la maladie les jours suivants. Le 6 juillet de cette même année, il reçoit un berger alsacien de neuf ans, Joseph Meister, mordu par un chien supposé enragé deux jours plus tôt. A son arrivée, l’enfant ne présente aucun symptôme. Louis Pasteur hésite à le traiter, mais finit par

lui inoculer son vaccin. L’enfant reçoit en tout treize piqûres de virus atténué, contenant chaque fois une souche de plus en plus virulente, en l’espace de dix jours. Il ne développe pas la maladie.

Succès de la vaccination ? Les doutes persistent encore, car on ignore si effectivement l’enfant était réellement contaminé par le virus de la rage. Il semble cependant que les souches injectées n’aient pas causé la maladie chez lui. Pour en avoir le coeur net, Louis Pasteur prend le risque de lui inoculer une forme particulièrement agressive du pathogène. Mais Joseph Meister continue de bien se porter. Il était effectivement vacciné.

 

La pasteurisation:

Dans les années 1850, les viticulteurs doivent vendre de plus en plus de vin. Mais il y a un souci, car le vin se transforme en vinaigre. Il devient donc imbuvable et invendable. Ils décident donc de faire appel à Monsieur Pasteur.

Pasteur découvre que c’est le microbe appelé ( Mycoderma acte ) qui transforme le vin en vinaigre. Ce microbe ne peut se développer qu’a l’air libre. Il transforme l’alcool du vin en vinaigre ( en acide acétique ). Le 11 avril 1861, Pasteur dépose un brevet intitulé ( procédé relatif à la conversation des vins). Mais, les viticulteurs préfèrent donner le nom de pasteurisation à cette

Mycoderma aceti vu au microscope

 

découverte. La pasteurisation devient obligatoire en 1920. Depuis, de nombreux autre produits alimentaires sont, eux aussi, pasteurisés: le fromage, le lait, le beurre, le jus de fruit, la bière, les oeufs. Les aliments sont chauffés à une plus haute température pendant un temps plus court, puis ils sont refroidis. c’est la stérilisation par U.H.T : Ultra Haute Température. Ils peuvent alors se conserver plus longtemps.

 

 

 

 

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Pasteur

http://www.linternaute.com/biographie/louis-pasteur/