Alexandre Yersin


Biographie 

Portrait de Alexandre Yersin

Alexandre Yersin

Alexandre Yersin est un médecin bactériologiste et un explorateur franco-suisse né en 1863 à Aubonne dans le canton de Vaud. Son père était professeur de sciences naturelles aux collèges d’Aubonne et de Morges. Il meurt d’une hémorragie cérébrale peu avant sa naissance. Après des études gymnasiales, Alexandre débute en 1883 des études de médecine à l’ancienne Académie de Lausanne avant de poursuivre sa formation médicale en Allemagne puis en France. Une rencontre avec le Dr. Emile Roux va lui ouvrir les portes de l’Institut Pasteur où il entreprend des recherches sur la tuberculose et la diphtérie.

En juin 1894, il se rend à Hong-Kong pour étudier l’épidémie de la peste qui fait rage. Il isole alors en trois semaines le bacille de la peste, Yersinia pestis, et démontre l’identité entre la maladie humaine et celle du rat. Il poursuit ses travaux sur ce bacille et prépare un sérum anti pesteux. Il obtient ensuite une nouvelle mission au Vietnam où il installe l’Institut Pasteur de Nha Trang. Il meurt en 1943, à l’âge de 80 ans, d’une myocardite.

 

 

 

Découverte principale : le bacille de la peste

Résultat de recherche d'images pour "le bacille yersinia pestis"

Yersinia pestis

Yersin a isolé et décrit pour la première fois le microbe responsable de la peste. Il s’agit d’un bacille qui porte son nom, le Yersinia pestis. Il a aussi soupçonné les rats d’être les propagateurs de la maladie.

Transmissions

Le bacille peut être transmis à l’homme par l’intermédiaire de piqûres de puces infectées et véhiculées par des rats, par inhalation, par ingestion d’eau ou d’aliments contaminés, ou par manipulation des corps de personnes décédées. En Europe, les rats sont la source principale de dissémination de la peste.

Symptômes

L’incubation de la maladie dure de 3 à 7 jours et est suivie d’un syndrome grippal : apparition brutale de fièvre, frissons, céphalées, douleurs dans tout le corps, faiblesse généralisée, nausées.

Types de peste

  •  Peste bubonique

Elle est transmise par la piqûre d’une puce infectée. Le bacille pénètre dans l’organisme et gagne le ganglion le plus proche par le système lymphatique. Cela entraîne une grosseur douloureuse au niveau du cou, des aisselles ou de la racine de la cuisse. C’est la forme la plus fréquente.

  •  Peste pulmonaire

Elle est transmise par inhalation des particules émanant d’un malade de la peste. Les signes cliniques sont nombreux : forte toux, crachat sanguinolent, forte fièvre, douleur thoracique, difficultés à respirer. Elle est moins fréquente mais le taux de décès est très élevé.

  •  Peste septicémique

C’est une aggravation de la peste bubonique. Elle survient lorsque l’infection se propage directement dans la circulation sanguine et elle entraîne la mort.

Traitement

La peste est très grave avec un taux de mortalité de 30 à 60 % sans traitement. Le premier traitement a été disponible après la découverte du bacille par Yersin. Il s’agissait de la sérothérapie par sérum anti pesteux. Actuellement, le seul traitement efficace est celui par antibiotiques.

Carte de la peste du XIVè siècle

Carte de la peste du XIVe siècle

Epidémies historiques et croyances

La peste a sévi dans toute l’Europe en plusieurs vagues. La première épidémie historique a eu lieu à Athènes vers 430 avant J.C. mais la plus terrible fut celle de la fin du Moyen- Âge, appelée la peste noire. Elle a tué entre 30 et 50 % de la population européenne en 5 ans, faisant environ 25 millions de victimes. Face à ce fléau, on s’imagine voir des signes de la colère divine. On multiplie alors les prières, les pénitences, les processions, etc… On peignait une croix sur la porte des maisons des pestiférés pour prévenir les personnes de ne pas entrer voir les personnes atteintes.

Croix que l'on apposait sur les maisons des pestiférés

Croix devant les maisons des pestiférés.

 

Impact de la découverte

La découverte de Yersin a permis de découvrir des sérums pour lutter contre la maladie. Elle a permis de mettre fin à toutes sortes de croyances en causes irrationnelles.

Sources texte et illustrations

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Yersin

https://www.futura-sciences.com

https://yersinetlapeste.weebly.com/peste.html

https://www.herodote.net

https://mg.ambafrance.org